La place des femmes dans les métiers du bâtiment

Résumé :

La femme a depuis quelques années investit les allées des magasins de bricolage. De plus en plus présente dans le secteur du BTP, elle est devenue pour les entreprises un potentiel à ne surtout pas négliger.

Beaucoup de femmes vivent seules et doivent apprendre à se débrouiller en matière de bricolage. Percer un trou, poncer, scier… Indépendantes, elles investissent de plus en plus les rayons des magasins spécialisés du BTP.

Le bricolage et l’émancipation de la femme

boulonneuseDe plus en plus autonome, les femmes dans la suite logique de leur émancipation, bricolent. Au delà de la simple décoration d’intérieur, elles posent le carrelage de la crédence, peignent, maçonnent même. Les gros œuvres restent malgré tout encore l’apanage des messieurs. D’après certains sondages, 9 femmes sur 10 bricolent. Les fabricants ont très vite ressentis cette tendance et « draguent » sa nouvelle clientèle en lui proposant des outils électroportatifs plus légers comme par exemple la boulonneuse à choc sans fil Facom qui ne fait que 1,7 kg. La plupart des outils s’allègent sans pour autant perdre de leur performance et sont réversibles pour être autant utilisés par les droitières que les gauchères. La femme représente pour le marché du bricolage une part importante de leur chiffre d’affaires. C’est pourquoi autant d’efforts sont fournis par les fabricants et les magasins pour choyer cette nouvelle clientèle.

Les femmes et le secteur du BTP

Bien plus présente sur les métiers du BTP ces dernières années, les hommes restent malgré tout largement majoritaire sur les chantiers. Même si les préjugés ont la vie dure, cette nouvelle présence féminine bouscule. Les mentalités évoluent et avec elles les métiers du BTP. L’arrivée d’engins de levage, la mécanisation, le matériel et les outils plus légers comme ceux fabriqués par Facom… ont fait que les femmes ont pu plus facilement accéder à ces métiers. Visibles aux différents niveaux de responsabilité, ces femmes apportent à ce secteur une image différente, un nouveau souffle qui n’est pas prêt de s’amenuiser.