Attention avant d’acheter des NFT ! Lisez cela avant de suivre cette nouvelle tendance.

Acheter des NFT ne se fait pas à la légère. Voilà ce qu’il faut savoir avant.

NFT
Crédit photo (c) Pixabay

Les NFT suscitent l’engouement depuis quelques années sur la toile. C’est un bon moyen numérique que les artistes du monde entier ont trouvé pour valoriser leurs œuvres d’art et gagner de l’argent par la même occasion. Actuellement, cette idée s’applique aussi dans plusieurs autres domaines tels que les jeux vidéo et le sport.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Les NFT sont des Non Fungible Token ou jetons non fongibles. C’est avec ces jetons cryptographiques que les internautes peuvent acheter des œuvres d’art numériques. Avec leur titre de propriété virtuel, ils peuvent prouver l’authenticité de leurs biens.

Les principales caractéristiques des NFT

Contrairement aux autres crypto-monnaies, les NFT sont uniques, non interchangeables et infalsifiables. Chacun d’eux ne peut être reproduit. Ces actifs virtuels peuvent servir à effectuer toutes sortes d’opérations : achat, vente ou échange d’œuvres d’arts numériques, d’images jpeg, de GIFs, de vidéo, de tweets, etc.

Dans le domaine de l’art par exemple, un artiste peut préserver l’authenticité de son œuvre grâce au NFT. Après la conversion de son bien en jeton ou « token », il va recevoir un code blockchain attestant qu’il est l’unique propriétaire. Lors de la vente de son jeton NFT, il va transmettre ce code à l’acheteur et lui céder ainsi le titre de propriété de son bien numérique.

Pourquoi acheter des NFT ?

Les intérêts des NFT sont nombreux. Pour les artistes, c’est un excellent moyen pour générer des revenus. Certaines plateformes ont même eu l’idée de se rémunérer avec les commissions obtenues sur chaque transaction. Par ailleurs, c’est une protection efficace contre les falsifications et les copies. Les artistes peuvent aussi vendre directement leurs œuvres aux acheteurs, sans aucun intermédiaire.

Il y a également la rareté d’un NFT. Étant donné qu’il est disponible en un seul exemplaire, tous les internautes souhaitent l’avoir par tous les moyens et devenir son propriétaire exclusif. D’autres personnes ayant un train de vie aisé adorent collectionner ces jetons.

Acheter ou vendre un NFT : les étapes à suivre

La première étape consiste à créer les NFT à vendre ou rechercher les actifs numériques à acquérir.

Ensuite, il faut choisir un service de blockchain pour émettre les NFT. Ethereum reste le plus populaire pour ce jeton du fait de la largesse de son écosystème.

Puis, il faut trouver un portefeuille numérique compatible avec ce dernier et prenant en charge le standard ERC-721. C’est le cas de MetaMask, le plus choisi par les internautes.

La dernière étape consiste à acheter de l’Ether pour alimenter ledit portefeuille et choisir une plateforme où vendre et/ou acheter un NFT.

Il appartient à chaque vendeur de NFT de définir le type de vente qui lui convient : fixe ou enchère. Il doit également fixer le prix de vente de son actif numérique et rédiger sa fiche descriptive en quelques mots.

Lors de la vente, il doit s’acquitter de quelques frais :

  • son inscription sur la blockchain ;
  • la commission de vente sur chaque transaction dont le montant est variable ;
  • la Taxe sur la valeur ajoutée – TVA de 10% ;
  • les frais de publicité.

Sandrine

Rédigé par Sandrine

Bonjour, je suis rédactrice web depuis plus de 10 ans. Très curieuse, j'aime écrire sur des sujets variés. Mes domaines de prédilection : la beauté, les séries TV, les voyages !