Réseaux sociaux : attention au double sens de certains emojis ! Vous risquez de provoquer quelques malentendus

Les emojis, à utiliser à bon escient sur les réseaux communautaires à cause de leurs sens cachés.

Crédit photo (c) Pixabay

Les emojis ont vu le jour en 1999. Depuis, ces petits émoticônes sont maintenant incontournables pour communiquer notamment sur les réseaux sociaux. D’après les statistiques, 6 internautes sur 10 s’en servent régulièrement. Ils font partie intégrante de la culture digitale des jeunes, les principaux utilisateurs. En dehors des modèles les plus populaires, d’autres ont des sens cachés qu’il faut absolument connaître pour ne pas commettre d’impair.

Cet article peut vous intéresser : Qu’est-ce que le sadfishing, la nouvelle tendance sur les réseaux sociaux ?

A quoi servent les emojis ?

Plusieurs raisons incitent les internautes à utiliser des emojis sur les réseaux sociaux.

Apporter plus d’humanité aux messages

Les utilisateurs peuvent mieux exprimer leurs sentiments et leurs émotions en utilisant un emoji à la fin de leurs messages textes. Joie, peur, colère ou tristesse, chacun d’eux  correspond à une figure très expressive. Grâce à ces petits émoticônes, ils peuvent donner un sens à leurs écrits.

Rendre les messages plus attractifs

Les internautes ont la possibilité de marquer les esprits et de captiver l’attention des lecteurs grâce aux emojis. En effet, ces pictogrammes ont la capacité de faire réagir la zone du cerveau qui traite les émotions. Pour les marques qui font des campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux, ils suscitent l’interaction des lecteurs.

Bon moyen de raccourcir les textes

Même avec un écrit court, un internaute peut rendre son message percutant en utilisant un ou plusieurs émojis. Les textes deviennent plus humains grâce à eux. C’est aussi une bonne chose pour l’environnement puisqu’un émoticône consomme moins de données lors de son envoi.

Les dangers liés aux usages des emojis

Des milliers d’emojis existent actuellement dont certains sont universels. Parmi les plus utilisés, on peut citer en exemple :

  • larmes de joie sur le visage 😂
  • visage pleurant à chaudes larmes 🤣
  • sourire avec des yeux en forme de cœur 😍
  • cœur rouge ❤️

Et bon nombre d’entre eux ont deux ou plusieurs sens, au point de provoquer des malentendus s’ils ne sont pas utilisés correctement.

C’est le cas des fruits et leurs connotations sexuelles par exemple. Sur les réseaux sociaux, une aubergine ou une banane peuvent aussi désigner un phallus. Une pêche équivaut aux fesses rondes d’une femme et les cerises comme ses deux seins. L’usage de ces émoticônes est par conséquent à éviter dans le milieu professionnel. Ils seront par contre appropriés pour tout message coquin.

De même, un médecin ou un avocat évite d’utiliser un emoji dans le cadre de son travail sinon il ne sera pas pris au sérieux par ses correspondants.

Comment communiquer sur les réseaux sociaux avec les emojis ?

Avant d’utiliser un emoji dans un message à poster sur les réseaux sociaux comme Twitter, il faut prendre connaissance de son vrai sens. Il ne faut pas hésiter à faire des recherches en cas de nécessité pour éviter tout impact négatif sur les lecteurs.

Les emojis s’utilisent avec parcimonie. Mis à la fin d’une phrase par exemple, un émoticône bien choisi sera plus percutant. En outre, il faut prendre en compte le public qui va lire la publication avant de choisir l’emoji approprié.

Un emoji positif sera bien perçu qu’un émoticône négatif. Il apporte au message un plus qui va le rendre plus attractif aux yeux des lecteurs.

Laura Boprin

Rédigé par Laura Boprin

Bonjour je suis rédactrice web depuis plusieurs années. J'en profite pour partager mes passions. Je suis très curieuse et toujours à l'affût des dernières actualités.