Sadfishing : quelle est cette nouvelle tendance sur les réseaux sociaux ?

Une tendance un peu malaisante, vous ne trouvez pas ?

sadfishing
Crédit photo (c) Pixabay

Si vous êtes un habitué des médias sociaux, vous avez sans doute déjà entendu parler du sadfishing. En effet, il s’agit d’un phénomène qui fait actuellement le buzz sur TikTok, Instagram et autres.

Cet article peut vous intéresser : WhatsApp: comment savoir que vos messages ont été lus ?

Qu’est-ce que le sadfishing ?

Ce mot est utilisé pour la première fois en 2019 par la journaliste Rebecca Reid et signifie littéralement « pêche à la tristesse ». Le sadfishing est en effet le fait d’exprimer sa mélancolie et sa tristesse sur les médias sociaux. Cela permet de partager ses peines avec les autres internautes. Beaucoup apprécient cela, car la plupart des influenceurs n’affichent que les choses positives qui leur arrivent.

Cet article peut vous intéresser : Twitter : comment suivre certains comptes sans qu’ils apparaissent dans vos abonnements ?

Ainsi, les internautes peuvent se filmer en pleurant un deuil, une rupture et autres. Cela se fait parfois durant un direct. L’objectif de ces internautes est de rechercher du réconfort auprès de leurs followers.

Comment est né le sadfishing ?

Le 26 septembre 2020, la Titktokeuse Meguapa publie une vidéo d’elle en train de pleurer suite à un chagrin d’amour. La vidéo a été vue près de 2,5 millions de fois.

@meguapa_ Day 1: I miss him and my heart hurts💔#foryoupage #breakup #quarantine #heartbroken #fyp ♬ original sound – Meg

Quelques mois plus tard, c’est le tour de l’Américaine Sasha Seay d’afficher son deuil à travers une vidéo. En effet, elle venait de perdre son grand-père décédé d’un cancer. Cette vidéo cumule 18 millions de vues sur TikTok.

@sasha_seay #greenscreen #fcancer ♬ Another Love – Tom Odell

Plusieurs d’autres influenceurs ont fait le buzz grâce à la compassion des internautes. Ces influenceurs ainsi que les annonceurs ont tout de suite compris qu’ils pouvaient en profiter.

Cet article peut vous intéresser : WhatsApp va bientôt cesser de fonctionner sur certains smartphones

Le sadfishing : entre recherche d’authenticité et stratégie marketing

Beaucoup de personnes doutent de la sincérité de ces influenceurs qui publient des vidéos sur les réseaux sociaux soi-disant pour montrer leur authenticité. En effet, la tristesse génère de l’attention et ils sont prêts à convertir le soutien que cela crée en business selon les « mauvaises langues ». Il y a quelques mois, Kendall Kardashian avait partagé sur Instagram une vidéo où elle parlait de son acné. Cette vidéo a bien évidemment fait le buzz. Cependant, elle en a aussi profité pour faire la publicité d’une marque de traitement cutané en empochant par la même occasion un joli pactole.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kris Jenner (@krisjenner)

La recette continue de prouver son efficacité. Une marque peut se rapprocher d’un influenceur qui exprime par exemple sur les réseaux sociaux ses difficultés à trouver le sommeil, l’appétit et autres. Toute personne qui aimerait faire le buzz a juste besoin d’afficher sa tristesse par une vidéo ou en écrivant un petit texte. Beaucoup ont compris qu’afficher une vie parfaite attise la jalousie, mais dévoiler ses peines entraîne la compassion. Cette dernière émotion génère plus de vues, de clics et de commentaires, de quoi attirer les annonceurs.

 

Sandrine

Rédigé par Sandrine

Bonjour, je suis rédactrice web depuis plus de 10 ans. Très curieuse, j'aime écrire sur des sujets variés. Mes domaines de prédilection : la beauté, les séries TV, les voyages !