The dropout : est-ce réellement adapté d’une histoire vraie ?

The Dropout est une mini-série actuellement disponible sur Disney + qui raconte l’ascension et la chute d’Elizabeth Holmes.

The Dropout
Crédit photo (c) Capture d'écran du site Disney+

Qui est Elizabeth Holmes ? Celle-ci est un personnage qui prétend avoir inventé une machine de test sanguin révolutionnaire. Cette histoire incroyable est-elle fictive ou inspirée de la réalité ? Réponses ici.

The Dropout : une série inspirée d’une histoire vraie

The Dropout est une série créée par Elizabeth Merriwether qui relate l’histoire d’Elizabeth Holmes, une femme d’affaires talentueuse et prospère. L’arc narratif de la série commence en juillet 2017 lors de l’interrogatoire de la protagoniste.

Et puis un flash-back interrompt l’interrogatoire, nous ramenant ainsi au moment où le père de l’héroïne a été licencié. Le licenciement de son père sera en effet un leitmotiv pour Elizabeth Holmes. Celle-ci rêva désormais de devenir riche en faisant carrière dans le domaine de la santé.

En huit épisodes, la série The Dropout suit le destin charmant de son héroïne, interprétée par Amanda Seyfried. Le plus intéressant est que la milliardaire américaine existe réellement. Elle a même été reconnue coupable de fraudes en 2022.

Le synopsis

Elizabeth Holmes est née le 3 février 1984 à Washington, DC et a étudié le génie chimique à l’Université de Stanford. Elle quitte l’université à tout juste 19 ans pour lancer sa propre startup, Theranos. Enfant, elle détestait les piqûres d’aiguille lors de la prise de sang.

Cette phobie l’a inspirée dans l’invention d’une machine capable d’effectuer des centaines de diagnostics sanguins. Ce, à partir d’une seule goutte de sang prélevée du bout de doigt. Elizabeth Holmes a été soutenue par plusieurs personnalités, dont l’ancien secrétaire d’État américain Henry Kissinger.

Et même le magnat des médias Rupert Murdoch qui a d’ailleurs investi plus de 100 millions de dollars. Suite à cela, Elizabeth deviendra, à seulement 30 ans, la plus jeune milliardaire de la Silicon Valley.

The Dropout: la chute d’Elizabeth Holmes

En 2015, le Wall Street Journal a affirmé que les machines inventées par la startup d’Elizabeth n’ont jamais fonctionné. Des employés, dont Tyler Shultz (joué par Dylan Minnette), en témoignent dans les médias. Il confirme les mensonges de sa patronne sur son équipe et ses investisseurs.

Selon les employés, Elizabeth a demandé aux chercheurs de supprimer les faux résultats. Ils assurent également qu’une grande partie des analyses sanguines ont été faites avec des tests sanguins traditionnels.

Ensuite, les tubes ont été envoyés par la poste à un centre d’analyse, où ils ont été analysés par des machines achetées à des concurrents. Elizabeth Holmes a finalement été arrêtée pour sa ruse. Elle a été traduite en justice et condamnée en janvier dernier pour avoir escroqué des investisseurs.

Sandrine

Rédigé par Sandrine

Bonjour, je suis rédactrice web depuis plus de 10 ans. Très curieuse, j'aime écrire sur des sujets variés. Mes domaines de prédilection : la beauté, les séries TV, les voyages !