Quelle piscine choisir pour son jardin ?

Enterrée ou hors sol, le choix de la piscine à installer dans son jardin implique de tenir compte de la surface de ce dernier. Mais pas que ! Le prix que vous souhaitez engager ainsi que d’autres éléments sont à prendre en compte.

Regardant sur le portefeuille ou pas trop ?

Quelle que soit l’étendue du bassin sur lequel vous jetez votre dévolu et ses spécificités techniques, il vaut mieux bien circonscrire le budget. Commencez par savoir combien coûte une piscine en vous référant à des sites spécialisés. Leur comparateur vous permettra de soumettre les premiers détails de votre projet et d’obtenir des devis émanant de piscinites variés. Cela vous autorise à éventuellement revoir vos exigences et de les aligner à vos ressources. Cette option vous aiguillera, par ailleurs, vers les offres de prestations les plus adaptées à votre budget et vos attentes pour la finition de la piscine. Comptez de quelques centaines d’euros, pour les piscines hors sols, à quelques milliers d’euros comme prix d’entrée pour les bassins enterrés. Entre la spécificité du design, des matériaux, des finitions et des autres éléments de sécurisation, les factures pourraient chercher dans les dizaines de milliers d’euros.

Tenir compte de la surface disponible

L’espace que vous consacrez à ce projet, au sein de votre jardin, participe grandement au type de piscine que vous allez installer. N’oubliez pas de compter un minimum de 3 mètres, sur les côtés du bassin pour l’espace de circulation, en plus de la surface proprement occupée par la piscine. Projetez-vous sur l’ensemble dont vous souhaitez profiter, une fois le bassin creusé ou installé. Une vraie terrasse ou une petite plage, il faut tout prévoir avec précision. En général, toutes les surfaces – même les plus exiguës – trouveront un modèle de piscine pour s’y intégrer, en tenant compte de l’harmonie de l’ensemble. Pour ce faire, ne pas hésiter à faire appel à un professionnel qui a l’œil entraîné pour se projeter plus loin dans le projet. Il vous suggérera éventuellement une mini-piscine, même si vous disposez d’un grand espace, si le bassin est à vocation principalement décorative. Il vous indiquera comment optimiser la surface pour intégrer un bassin plus grand pour vos longueurs régulières.

De nombreux modèles de mini-piscines sont disponibles pour ceux qui doivent réellement grappiller sur le moindre mètre carré. L’on pensera à des couloirs de nage qui tiennent sur 12 m² pour les sportifs ayant besoin d’entraînement régulier, mais en mal de surface. Il existe même des structures qui s’intègrent à un patio d’à peine 10 m² où une banquette supplémentaire n’est pas requise. Celle-ci est savamment remplacée par un escalier d’angle.

Quelques astuces pour les petits jardins

Pour finir, voici quelques idées à exploiter pour profiter au mieux d’un petit jardin et y intégrer un espace pour la nage. En plus des solutions toutes trouvées des hors-sols, vous pouvez sortir des sentiers battus et investir dans des piscines carrées, plutôt que tout en largeur. Les formes rondes sont également envisageables. Avec un pisciniste aguerri, vous pourrez également déstructurer les lignes classiques, histoire de faire tenir l’ensemble sur un terrain à fortes contraintes.

A lire aussi : le dossier piscine de Bricolea