Le but de l’Institut pour la Justice

L’institut pour la Justice est une association loi 1901 qui s’est fait un devoir de dénoncer les dysfonctionnements de la justice pénale en France mais aussi de prendre partie pour la défense des victimes de dérives judiciaires ainsi que de leurs familles.

Fondée en 2007, l’association ne comptait au départ que 4 membres citoyens. De ces quatre membres fondateurs et de leurs combats pour l’équité, est né l’Institut pour la Justice, association puissante et reconnue à travers la France.

Les buts de l’association sont clairement définis dès le départ. L’institut pour la Justice souhaite œuvrer pour une justice plus équitable pour tous et une meilleure prise en charge des victimes au sein de l’appareil judiciaire, en somme, fournir une aide juridique.

Pour cela, il lui faut s’entourer rapidement d’experts qualifiés dans les différents domaines judiciaires. Des professeurs en droit, des criminologues, des juristes, des psychiatres, des psychologues et des hauts fonctionnaires se rallient alors petit à petit à la cause de l’Institut pour la Justice.

Leurs compétences et leurs savoirs sont régulièrement mis à contribution dans la rédaction de notes et d’études en rapport avec l’actualité judiciaire du moment. Leur précision permet à l’Institut pour la Justice d’apporter un éclairage ou une explication détaillée d’un fait divers ou d’une loi annoncée.

En plus de cela, leurs capacités dans les domaines judiciaires les plus pointus permettent à l’IPJ de formuler des propositions de réformes afin de compléter ou d’améliorer les propositions de lois du gouvernement. Il n’en faut pas moins pour rédiger des avant projets de lois qui soient pragmatiques et efficaces.

Ainsi, l’Institut pour la Justice à su s’entourer de professionnels aguerris et bénévoles de surcroît. Cette précision s’inscrit aussi dans la démarche d’indépendance et de liberté de l’association. Aucun lobby, aucune subvention ni aucun don d’entreprise ou de parti ne viennent financer cette association autonome.