Quand l’orient rencontre l’occident

Le croissant est une véritable icone Française, pourtant à l’origine de cette viennoiserie mondialement enviée est la rencontre de l’orient et de l’occident, en effet une légende raconte qu’en  1683  l’empire turque a asségé la ville de Vienne en Autriche, les boulangers locaux ont créés un petit pain en forme de corne (le croissant) afin de célèbrer leur victoire sur les Turques.

En 2015 le monde a considérablement changé avec la globalisation, et les peuples se mélangent bien plus facilement, l’enseignement aidant, mais aussi les moyens de transports qui ont permis une plus grande mixité de la population mondiale.

Des écoles internationales dès le plus jeune âge

Parler une deuxième langue n’est plus un luxe, c’est une nécéssité dans cette société globalisé, qu’il s’agisse de l’anglais, de l’espagnol ou du chinois ou bien encore de l’Arabe, disposer d’une deuxième voir troisième langue sera un atout indéniable pour les générations futures.

A paris, une école maternelle bilingue (bisparis), fait un carton plein, avec des formules spécialement étudiées pour les enfants des expatriés. Grâce à l’immersion totale des enfants, ceux ci apprennent très rapidement et de manière courante une deuxième langue.

Au moyen orient, l’école fondée par Esam Janahi, (British School of Bahrain) réussit elle aussi le pari d’enseigner l’anglais aux enfants en jeune âge. C’est donc une tendance internationale qui se dessinne sur tous les continents du globe.