Les cristaux de Superman existent vraiment ! Leur puissance va vous laisser sans voix !

Les cristaux Superman existent vraiment ! Des scientifiques ont trouvé un moyen de stocker des données dans ces cristaux étonnants, qui pourraient contenir jusqu’à 360 To de données. C’est l’équivalent d’environ 60 millions de films ! Le mieux, c’est que ces cristaux peuvent durer des milliards d’années sans se dégrader.

Il s’agit d’une percée incroyable pour le stockage des données. Nous disposons désormais d’un moyen de stocker d’énormes quantités de données pendant des périodes incroyablement longues. Cela pourrait être utilisé pour tout, de la préservation de l’histoire au stockage d’informations sur notre planète pour les générations futures.

Un technologie bientôt disponible à grande échelle ?

Il reste encore quelques défis à relever avant que cette technologie puisse être utilisée à grande échelle, mais il s’agit d’une évolution passionnante qui pourrait avoir un impact considérable sur le monde.

La magie de l’opération est invisible à l’œil nu. Les scientifiques utilisent un laser sophistiqué pour encoder les informations dans des formations minuscules, appelées nanostructures, à l’intérieur du quartz « fondu » ou plutôt gravé.

Ces structures modifient la façon dont la lumière traverse le verre, ce qui permet aux données d’être lues par des dispositifs optiques spéciaux.

Les chercheurs appellent le stockage de données 5D, car les informations sont traduites en cinq dimensions différentes des nanostructures – leur hauteur, leur longueur, leur largeur, leur orientation et leur position.

Les scientifiques de Southampton, qui présentent leurs recherches lors d’une conférence internationale à San Francisco mercredi, affirment qu’ils recherchent des partenaires industriels pour poursuivre le développement et la commercialisation de cette technologie.


Le professeur Peter Kazansky, de l’ORC, déclare : « Il est passionnant de penser que nous avons créé la technologie permettant de préserver des documents et des informations et de les stocker dans l’espace pour les générations futures. Cette technologie peut sécuriser les derniers témoignages de notre civilisation : tout ce que nous avons appris ne sera pas oublié. »

Les chercheurs présenteront leurs travaux lors de la célèbre conférence SPIE – The International Society for Optical Engineering – qui se tient cette semaine à San Francisco, aux États-Unis, dans le secteur de la photonique. L’article invité, intitulé « 5D Data Storage by Ultrafast Laser Writing in Glass », sera présenté le mercredi 17 février.

L’équipe recherche maintenant des partenaires industriels pour poursuivre le développement et la commercialisation de cette nouvelle technologie révolutionnaire.

Source et photo : https://www.southampton.ac.uk/news/2016/02/5d-data-storage-update.page

André

Rédigé par André

Curieux et ouvert d'esprit, je rédige des articles d'actualité depuis près de 5 ans.