Découverte : un cristal de 830 millions d’années contient une forme de vie inconnue. Les scientifiques veulent l’ouvrir !

Une forme de vie marine ancienne découverte dans un cristal préhistorique que les géologues souhaitent ouvrir.

Crédit photo © Canva

C’est dans la Formation de Browne, une région désertique australienne, que le cristal préhistorique a été découvert en 1997. Âgé de 830 millions d’années, il renferme une forme de vie ancienne à l’intérieur selon une équipe de scientifiques de la Geological Society of America. Cette dernière souhaite l’ouvrir en deux afin de vérifier si les micro-organismes se trouvant à l’intérieur sont toujours vivants.

Comment la forme de vie a été découverte ?

La région où ce cristal préhistorique a été découvert possède une grande ressource en matière de géologie. Elle regorge de minéraux tels que le sel gemme ou halite. Normalement, cette agglomération de chlorure de sodium est un milieu hostile pour les organismes vivants. Or dans ce cristal, une forme de vie a réussi à persévérer à l’intérieur d’une bulle, d’où le souhait des chercheurs à en avoir le cœur net.

En ayant observé le cristal d’halite âgé de 830 millions d’années au microscope, ils ont pu observer des formes de vie procaryote et algale de taille microscopique à l’intérieur. Selon leur conclusion, les colonies ont peut-être pu survivre pour deux raisons :

  • elles ont pu effectuer des changements métaboliques et se mettre en mode dormance pour mieux résister à la famine ;
  • les inclusions fluides qui leur ont servi de micro-habitats renferment des cellules mortes et des matières organiques, des nutriments indispensables à leur survie.

Ouverture du cristal préhistorique : risquée ou pas pour l’homme ?

Si les micro-organismes se trouvant à l’intérieur du cristal de 830 millions d’années sont toujours vivants, le risque virologique existe bel et bien pour l’homme. Toutefois, ils n’ont jamais été au contact avec un être humain, si bien qu’ils ne sauront pas comment pénétrer dans notre organisme, selon le biologiste Bonnie Baxter. Et l’équipe du géologue Kathy Benison cherche depuis des années la meilleure manière d’ouvrir le cristal sans provoquer une pandémie et mettre en danger l’humanité.

Quel résultat attendre du cristal préhistorique ?

La découverte scientifique résultant de l’ouverture de ce cristal ancien est d’une grande importance, car on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. Grâce à ce minéral, les scientifiques pourront analyser cette forme de vie ancienne et découvrir ses composants chimiques ainsi que la température de l’eau lors de sa constitution.

Et étant donné que Mars est aussi formé par des halites, les scientifiques pourront en même temps confirmer l’existence de l’eau sur cette planète Mars il y a des millions d’années auparavant. En effet, ces gisements de sel sont des preuves irréfutables de l’existence d’un grand  réservoir d’eau liquide à cet endroit dans les temps anciens. Les résultats obtenus pourraient servir dans l’exploration de la planète rouge dans le futur.

Laura Boprin

Rédigé par Laura Boprin

Bonjour je suis rédactrice web depuis plusieurs années. J'en profite pour partager mes passions. Je suis très curieuse et toujours à l'affût des dernières actualités.