Comment financer l’achat de son auto ?

Comment financer l’achat de son auto ?

Que leurs préférences aillent vers une voiture neuve ou d’occasion, l’achat d’une automobile reste tout de même une dépense conséquente pour le futur propriétaire. Mais quels sont les différents types de financement mis à la disposition des particuliers ?

L’achat au comptant

Pour ceux qui rêvent de devenir propriétaires de leurs maisons ou de leurs appartements, nous leur conseillons de lire le billet qui traite de ce sujet sur le site de l’économie. Et d’ores et déjà, les personnes qui ont suffisamment épargné ou qui disposent immédiatement du capital nécessaire peuvent sans plus attendre acheter au comptant leurs nouvelles voitures. Plus précisément, le payement se règlera directement en liquide auprès du particulier ou du concessionnaire automobile.

Ce mode d’achat présente de nombreux avantages qu’est dans un premier temps de vous affranchir des cotisations mensuelles étalées sur du long terme, en cas de souscription d’un prêt. En outre, dès lors que l’acte de vente est signé, la voiture vous appartiendra. Vous êtes donc entièrement libre de la remettre sur le marché si vous le désirez. Mais malheureusement, l’achat au comptant a aussi quelques inconvénients. À titre d’exemple, lorsque vous videz votre compte, vous perdez également les intérêts bancaires. D’autre part, ceux et celles qui aiment changer de voiture régulièrement ne peuvent bénéficier du leasing.

La location avec option d’achat

La deuxième solution est d’opter pour une location avec option d’achat. Ce moyen de financement est proposé par les concessionnaires automobiles. En quoi consiste réellement la LOA (voir ici chez Peugeot par exemple) ? Il s’agit tout simplement d’un contrat de location d’une durée de deux à cinq ans, avec la possibilité par la suite d’acquérir la voiture, avec un prix d’achat préalablement convenu entre les deux parties.

Sinon, l’autre possibilité est aussi de restituer l’automobile au locateur, une fois que le contrat est arrivé à terme. Et la location avec option d’achat est très populaire dans la mesure où aucun apport n’est nécessaire au moment de la signer. Toutefois, un dépôt de garantie doit-être tout de même acquitté. Le montant de ce dernier équivaut dans la majorité des cas au prix de vente futur de la voiture. Quant au loyer de la location, celui-ci est déterminé en fonction de l’année de sortie du véhicule, de son prix et de son kilométrage annuel.

Le crédit auto

Enfin, la troisième solution est le crédit automobile. De nos jours, ce mode de paiement est encore le plus rencontré. Ce prêt se négocie dans votre établissement bancaire. Néanmoins, pour profiter d’un taux d’intérêt plus intéressant, rien ne vous empêche non plus de faire la démarche auprès d’autres organismes de crédits, c’est d’ailleur se que préconise le site de bons plans économique Economiquement.fr. Quoi qu’il en soit, qualifié de crédit à la consommation, son montant n’excède pas les soixante-quinze mille euros et sa durée minimale de remboursement est de trois mois.

Il existe deux types de crédit auto. Il y a d’abord le prêt personnel qui peut s’obtenir sans qu’il y ait obligation de justifier sa demande. C’est pourquoi ce type de crédit est communément utilisé aussi pour financer les voyages, ou pour réaliser des travaux de rénovation chez soi. La deuxième possibilité est le prêt effectué qui comme son nom l’indique doit-être entièrement consacré à l’achat d’une voiture. Ses modalités sont plus contraignantes par rapport au personnel.