Comment éloigner les frelons asiatiques ?

Dès le retour des beaux jours, les frelons asiatiques font leur apparition dans les jardins. Réputé dangereux, cet insecte se révèle particulièrement agressif et met en péril la survie des abeilles. En outre, sa prolifération s’est accélérée ces dernières années. Voici nos conseils pour passer un été serein dans le jardin.

Crédit Photo © Canva

Utilisez des répulsifs naturels

Pour limiter les risques de voir les frelons asiatiques s’installer à proximité de votre maison, vous pouvez utiliser des répulsifs naturels. Sachez que ces insectes sont incommodés par les fumées. Lorsque vous souhaitez profiter de votre terrasse, vous pouvez placer du café moulu dans une coupelle et le faire brûler près de votre table. Les bâtons d’encens peuvent également se révéler efficaces.

Certains mélanges de différents liquides peuvent être vaporisés autour des fenêtres pour dissuader les insectes de rentrer dans la maison. Jus de citron et vinaigre blanc, bicarbonate de soude et huile d’olive, huile essentielle de citronnelle, les répulsifs naturels ne maquent pas. Certaines odeurs de plante, le thym par exemple, leur sont incommodantes.

À savoir, le jardin des plantes à Nantes a découvert qu’une plante carnivore, la Sarracenia, parvient à piéger les frelons asiatiques.

Concevez des pièges à frelons

Vous pouvez également lutter contre ces nuisibles en disposant des pièges dans votre jardin. Installez-les dès le mois de février pour anticiper leur prolifération. En effet, c’est à cette période de l’année que les reines sortent de leur hibernation. Sur internet, vous trouverez de nombreux tutos pour concevoir des attrape-frelons réellement efficaces.

Une grande bouteille en plastique peut faire un piège redoutable tout comme une bassine remplie d’eau sucrée. Choisissez bien vos appâts pour être certain d’attirer les frelons asiatiques dans vos filets. Miel, confiture, fruits, sirops, ces insectes raffolent de la nourriture sucrée. N’hésitez pas à ajouter du vin blanc dans vos mélanges pour repousser et protéger les abeilles. Enfin, équipez-vous de gants lorsque vous manipulez vos pièges remplis de frelons. Si l’un d’eux, toujours vivant, parvient à s’échapper, vous pourriez vous faire piquer.

Comment réagir en cas de piqûre ?

La piqûre de frelon asiatique est bien plus dangereuse qu’une piqûre de moustique, de guêpe ou d’abeille. Le dard de cet insecte peut traverser des vêtements relativement épais. En outre, le frelon peut piquer plusieurs fois car il conserve son dard. Si cela vous arrive, voici comment réagir :

  • Commencez par désinfecter la piqûre
  • La peau enflant et démangeant, appliquez des glaçons pour réduire l’inflammation et apaiser la douleur. Lorsque la piqûre se situe sur la main ou le poignet, retirez les éventuels bijoux
  • Si la douleur est trop intense, la prise de paracétamol est conseillée
  • Si la douleur persiste après 48 heures, mieux vaut consulter un médecin

Au delà de 4 à 5 piqûres chez l’enfant et 20 chez l’adulte, le risque de choc anaphylactique est bien présent. C’est pourquoi il est impératif de contacter les secours.

Pour découvrir d’autres moyens de se protéger des insectes nuisibles, rendez-vous sur le site du ministère de la solidarité et de la santé.

 

Avatar

Rédigé par Juliette Carlin