Confrontation des générations

Les générations sont définies par des attitudes et des comportements similaires. Chaque niveau de descendance correspond à une vision du monde particulière. Nous pouvons parler de la génération X (1960-80) et la génération Y (1990-2000).

Pourquoi confrontation ?

Définir des comportements pour un ensemble de la population peut paraître inapproprié. En effet, les généralités, surtout lorsqu’elles concernent un groupe étendu, ne sont pas très pertinente. Cependant, nous pouvons malgré cela, les définir par des attitudes bien observables.

La génération X par exemple, se retrouve par sa volonté de surconsommer, surproduire, … Atteindre un niveau de satisfaction relatif aux objets possédés. La cherche du bonheur se fait à travers la consommation à outrance en passant par le surmenage …

De cela, la génération Y, poussée par ses ainés à performer, se retrouve piégé dans un environnement où les plus méritant sont ceux qui n’ont pas une minute à eux. Ils se réfugient donc derrières les technologies digitales qui leur permettent de créer une bulle stable dans ce monde qui va trop vite.

La confrontation est parfois source d’incompréhension. La définition de « réussir  sa vie » est grandement orientée par les influences de sa propre génération. C’est pourquoi, le dialogue entre eux, peut parfois être difficile.

Résultats ?

Bien entendu, la combinaison de point de vue différent peut parfois ne rien donner. Cependant, aujourd’hui, dans un monde qui souffre, chaque génération tient à réparer les erreurs de la précédente. Ainsi, des mouvements comme l’upcycling naissent. Cette technique est basée sur la récupération de matériaux obsolètes pour en faire d’autres, de plus haute performance (« up »). Les bénéfices en termes de recyclages et d’écologie ne font pas de doute. C’est l’occasion pour chaque individu de s’impliquer personnellement pour une attitude responsable vis-à-vis de la planète. Les générations en sont toutes convaincues.