Comment anticiper l’arrivée des mouches avec le retour des beaux jours ?

Chaque année, toutes les maisons se voient envahies par ces insectes inoffensifs, mais extrêmement agaçants ! Qui ne s’est pas énervé en chassant les mouches de ses vêtements ou de sa cuisine ? Cette pièce leur est particulièrement attrayante car elles y trouvent à manger. Pour vous prémunir contre ce fléau, Au quotidien vous donne quelques conseils pour empêcher les mouches de proliférer et vous débarrasser de ces insectes.

Agir dès le début du printemps et durant toute la saison estivale

Avant toute chose, sachez que vous ne gagnerez cette lutte que si vous l’anticipez. De plus, vous ne devrez pas relâcher vos efforts en cours de saison estivale. Cette guerre doit être menée sur le long terme pour vous assurer un été serein. Pour anticiper la multiplication des mouches, il faut donc agir dès le début du printemps. En effet, ces insectes hibernent. Dès le retour des beaux jours, ils entament leur processus de multiplication qui ne cessera de croître tout au long de la saison estivale. Sachez qu’une mouche pond entre 600 et 2 200 œufs dans sa vie. On comprend mieux pourquoi les chasser est aussi difficile. De plus, son cycle de reproduction s’accélère avec la chaleur et l’humidité.

Première règle à appliquer dès le printemps : faire en sorte de ne pas leur offrir un environnement favorable. Les mouches ont besoin de 3 éléments pour proliférer :

  • la chaleur
  • l’eau
  • la matière organique

Vous avez sûrement déjà fait le nécessaire pour éviter les eaux stagnantes si chères aux moustiques. Commencez donc par limiter le dernier élément. En effet, il s’agit de leur lieu de ponte préféré. Éliminez de votre jardin les déchets verts fermentés, les tas de fumier et tous les autres déchets organiques qui pourraient se trouver aux abords de votre maison.

Soyez vigilants dans la cuisine

Limiter les lieux de ponte à l’extérieur est une très bonne chose, mais vous pouvez aussi agir à l’intérieur. Avec leur trompe large et aplatie, les mouches aspirent leur nourriture. Elles en trouvent beaucoup dans la cuisine notamment des liquides laissés sur les surfaces et accessibles dans les poubelles. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour limiter leurs sources de nourriture. Dernier conseil : ne laissez surtout pas des aliments à l’air libre. Les mouches peuvent y pondre et même déposer de nombreux microbes. Lorsqu’elles atterrissent sur les ordures, elles recueillent des bactéries qu’elles dispersent partout où elles se posent.

Pour en savoir plus sur les différents moyens de lutter contre les mouches, moustiques, frelons asiatiques et autres insectes nuisibles, rendez-vous sur le site du ministère de la solidarité et de la santé.

 

Avatar

Rédigé par Juliette Carlin