Oscillation de l’orbite de la lune pour 2030 : existe-t-il des risques que la lune s’écrase sur la terre ? Découvrez ce qu’en pensent les scientifiques

Lune
crédit photo ©canva

Selon une étude récente de la NASA quelque peu catastrophique, un changement d’orbite de la lune est annoncé pour 2030. Cette oscillation risque d’avoir des conséquences dramatiques pour notre planète. Outre les inondations records également annoncées, la lune peut-elle s’écraser sur la terre ? Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à lire la suite de cet article.

Un scénario digne d’une série Netflix

Une oscillation de l’orbite lunaire est bien prévue pour les années 2030 ce qui causera des inondations spectaculaires durant quelques années. Combinée au réchauffement climatique également annoncé pour les années à venir, les côtes et les plaines proches de ces dernières risquent de connaître un sort peu enviable. C’est le chercheur Bill Nelson qui alerte le public dans un communiqué publié sur le site de la Nasa.

Des marées amplifiées

C’est donc cette combinaison du réchauffement climatique causé par l’être humain dû à l’émission de gaz à effet de serre et la variation de l’orbite lunaire qui elle est bien évidemment naturelle et qui a lieu tous les 18,6 ans, qui va sérieusement poser problème. Cela va entraîner une amplification des marées durant la première partie de ce cycle ce qui va avoir comme conséquence des marées hautes plus faibles et des marées basses plus fortes.

Lune et la terre
Crédit photo (c) Canva

Avec ce changement d’orbite la lune peut-elle s’écraser sur terre ?

Cette question est légitime et sachez chers lecteurs que ce risque est quasi nul. Tous les scientifiques semblent d’accord sur ce sujet. Loin du scénario apocalyptique de Moonfall, la lune située à 384.000 kilomètres de la Terre, ne pose vraiment aucune menace pour la survie de notre espèce. Vous pouvez dormir tranquillement sur vos deux oreilles mais surtout loin des côtes.

Avatar

Rédigé par Noemie Durand