A quelle occasion mettre en place un rachat de crédit ?

Ces dernières années, on entend énormément parler de rachat de crédit. Cette solution bancaire s’annonce comme salvatrice pour les emprunteurs souhaitant réduire leur taux d’endettement. Cependant, elle n’est à envisager que pour résoudre certaines situations. Décryptage.

Un rachat de crédit pour financer un nouveau projet

On l’appelle également restructuration de crédit, consolidation de crédit ou encore regroupement de crédit. Le rachat de crédit apparait en France dans les années 80 et a pour objectif d’alléger les charges financières d’un ménage impacté par un excédent de prêts. Son principe est de rassembler toutes les dettes en cours en un unique prêt remboursable chez un seul créancier. Tout l’intérêt de cette opération est de faire réduire le montant des mensualités. Si l’emprunteur payait 700 euros tous les mois pour ses emprunts, avec le rachat de crédit, le montant baisse à 400 euros par mois. On estime qu’en moyenne, la réduction peut atteindre les 60%. Comment cela est-il possible ? Tout simplement en augmentant la durée de remboursement du nouveau prêt. Le dispositif est intéressant à bien des égards, car il permet entre autres de financer de nouveaux projets. Un ménage qui a trop de dettes en cours aura certainement du mal à souscrire à un autre prêt alors qu’en parallèle, il a besoin de fonds pour faire des rénovations dans la maison, préparer l’arrivée d’un bébé ou organiser un mariage. Lors du regroupement, il peut solliciter un montant supplémentaire qu’il remboursera avec le crédit unique.

Pour éviter le surendettement

Le rachat de crédit est considéré comme une solution palliative au surendettement. Mais attention, il est impossible d’y être éligible en cas d’endettement excessif avéré. Les banques sont en effet frileuses à l’idée de consentir ce produit aux emprunteurs dont le taux d’endettement excède les 33%. Le dispositif est aussi inaccessible aux personnes qui sont inscrites dans les fichiers de la Banque de France, type FICP.

Dans tous les cas, avant de faire sa demande, il ne faut pas déposer un dossier auprès de la commission de surendettement. Pour ceux qui se demandent s’il ne serait pas plutôt intéressant d’entamer cette démarche au sein de la Banque de France, la vérité est que tout dépend de la situation. Une personne ayant trop de dettes peut obtenir un étalement et un aménagement voire même leur suppression via cette option. En contrepartie, une interdiction bancaire sera appliquée. Il se peut que les biens de la personne concernée soient aussi vendus aux enchères. Tout cela pour dire que les conséquences d’un surendettement sont très ennuyeuses.

Pour mieux gérer ses finances

Enfin, un emprunteur est amené à envisager un regroupement de ses prêts tout simplement pour mieux réorganiser ses finances. Lorsqu’il a souscrit à plusieurs prêts chez des établissements financiers différents, il doit rembourser ses dettes auprès de chacun d’entre eux. Une restructuration de ces emprunts permet de centraliser le remboursement auprès d’un unique créancier. La gestion du budget devient alors plus aisée.

Attention, pour profiter des avantages de cette offre, l’étape préalable est de bien se renseigner. Le meilleur du rachat de crédit se trouve sur les sites spécialisés comme Simulable.fr. Des informations et conseils y sont proposés et apportent plus de connaissances sur le produit.