post production video

Quelles sont les étapes de la production vidéo ?

Les contenus vidéos représentent 90 % du trafic web. Cela montre l’importance de la communication audiovisuelle dans les stratégies marketing ou corporate des entreprises. Mais comment miser sur une production de qualité ? Quelles sont les différentes étapes d’une production vidéo ? C’est avec les informations glanées sur le site wayoflive que j’ai commis cet article.

La pré-production : la phase préparatoire

La première étape pour la réalisation d’un projet de tournage est la préproduction. Il s’agit d’une phase essentielle puisqu’elle retrace toute l’organisation du tournage. C’est un temps consacré à une meilleure compréhension du sujet, du message à véhiculer, les idées à délivrer, etc. Cette étape porte également sur la mise en œuvre du tournage.

Au cours de la pré production, il sera également question de la prise en compte de certaines contraintes techniques, de planification mais aussi de budget.

C’est le moment de la rédaction du scénario du film à réaliser, de l’élaboration du storyboard, de la définition des moyens matériels et humains. Enfin, elle porte également sur la gestion des démarches administratives surtout en cas d’occupation d’un espace public.

L’étape de la production du film

Cette deuxième étape est consacrée au tournage. C’est à cette phase que les images sont tournées afin d’avoir les rushes, lesquels seront travaillés à leur tour au montage. Il faut dire que le développement de cette phase s’appuie essentiellement sur l’écriture du storyboard, sur les acteurs ou figurants ou encore sur les directions artistiques. C’est également au cours de cette phase que l’équipe du tournage mettra au point les différentes techniques de production : les prises de vue, le cadrage, la lumière, etc.

La post-production, la dernière étape de la réalisation d’un film

Généralement, l’étape de la postproduction est la plus longue. Elle porte sur la sélection, le dérushage et l’assemblage des images filmées. Ce travail est confié au monteur. Ce dernier, prenant appui sur son cahier des charges et sur les rushes, donne corps au film de manière compréhensible et cohérente. C’est aussi à l’étape de la post-production, que les dernières touches sont intégrées. Il s’agit notamment des effets spéciaux ( 3D, le motion design, l’animation, etc).