Bernard Squarcini

Bernard Squarcini

Bernard Squarcini est né à Rabat, Maroc en 1955. Au cours de son parcours professionnel, il est passé par plusieurs fonctions, notamment au sein de la police et des services de renseignements. Il est détenteur d’un diplôme de Criminologie, obtenu en 1976 ; d’une maîtrise en droit public, obtenue en 1977. Ensuite, il faut signaler qu’il a fait partie de la 31e promotion de l’École Nationale Supérieure de Police de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or.

Il commence sa carrière professionnelle en accédant à un poste de commissaire de police en 1979. Il s’est rapidement fait une réputation en apportant sa valeur ajoutée dans la lutte contre plusieurs réseaux terroristes qui constituaient une menace pour la France. Grâce à son professionnalisme et ses efforts, il a pu rapidement gravir les échelons. En 1989, il devient Chef de division au sein de la Direction Centrale des Renseignements Généraux. À partir de 1995, toujours au sein de la DCRG, il accède au poste de Directeur central adjoint.

En vue d’acquérir plus de connaissances dans sa spécialisation, il a fait des études au sein de l’Institut des Hautes Études de Défense nationale entre 1998 et 1999. Dans cet établissement, il a aussi été diplômé. Pour poursuivre sa réussite professionnelle, il occupe le poste d’Inspecteur général de la Police nationale entre 1999 et 2004. En 2005, il est nommé Préfet de la région PACA (Provence-Alpes-Côtes-d’Azur).
Après avoir été nommé au poste de directeur de la DST (Direction de la Surveillance du Territoire), il s’est vu attribuer une responsabilité de plus en plus importante. Il devait garantir la réussite de la fusion entre la DST et la DCRG en vue de mieux répondre aux besoins de la sécurité nationale et s’adapter aux nouvelles menaces. Bernard Squarcini est à l’origine de la création de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur. Il dirige cette organisation depuis sa création en 2008. Il ne le quitte qu’en mai 2012 pour devenir préfet hors cadre. En 2013, il publie un livre intitulé « Renseignement français : nouveaux enjeux ». Depuis l’année 2013, il s’est lancé dans le privé. Il fonde alors Kyrnos Conseil, une entreprise experte dans le domaine de l’intelligence économique et la sûreté. En 2015, il a apporté sa contribution dans la création d’Arcanum France, une filiale de l’entreprise Arcanum Global. Malgré sa réussite professionnelle, Bernard Squarcini a une réputation entachée par quelques affaires.